Jour de courage de Brigitte Giraud

17.00

Jour de courage de Brigitte Giraud

Comme à son habitude, Brigitte Giraud porte un regard sensible sur l’adolescence, elle sait relever les manifestations d’une souffrance, les doutes perceptibles dans les gestes de ces presque adultes.

Flammarion
Aout 2019
160 pages
ISBN : 9782081469778

2 en stock (peut être commandé)

Description

Jour de courage de Brigitte Giraud

Jour de courage est un livre sur la parole. Sur les mots que l’on ne prononce pas. Dire ou ne pas dire, l’envers et l’endroit érigent le corps de ce texte. S’il est question de corps comme dans tous les livres de l’auteur celui de ce jeune homme fragile tarde à exprimer ce qu’il ressent. Brigitte Giraud fonde son récit sur l’histoire d’un homme Magnus Hirschfeld. Ce médecin juif reste inconnu sauf des spécialistes, il a pourtant fondé en 1918, le premier institut destiné à l’étude de la sexologie humaine. Il accordait une place centrale à la documentation, sa bibliothèque constituait une source inégalée en la matière. 

Le jeune Livio, élève de terminale, dix-sept ans, a choisi, pour un exposé en classe d’histoire de parler de l’autodafé, de retracer le parcours de ce médecin allemand afin d’illustrer la barbarie nazie. Il évoque, debout sur l’estrade, la carrière, la pensée de Hirschfeld devant ses camarades, sa petite amie Camille et leur professeure assise au fond de la classe, peu à peu, à son insu, sans qu’il en ait eu le projet, il se met à parler de lui-même, de ce mystère qu’il n’avait jamais couru le risque d’affronter. En bref, son homosexualité, latente, confuse, jamais vécue. Il parle d’un autre pour faire sa propre confession.

Comme à son habitude, Brigitte Giraud porte un regard sensible sur l’adolescence, elle sait relever les manifestations d’une souffrance, les doutes perceptibles dans les gestes de ces presque adultes. La délicatesse qu’elle met dans l’observation des garçons en particulier, traduit une douce approche, sans doute inspirée de son parcours personnel, confrontée comme elle l’a décrit dans ses premiers romans, à des épreuves durant sa jeunesse.

Chacun a connu, connaîtra une journée particulière, Un jour de courage, qui sait ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *