Un promeneur solitaire dans la foule de Antonio Munoz Molina

Un promeneur solitaire dans la foule de Antonio Munoz Molina
Un promeneur solitaire dans la foule de Antonio Munoz Molina

Un promeneur solitaire dans la foule. Antonio Munoz Molina

Dans Les carnets du grand chemin, Julien Gracq autre marcheur solitaire, prévient de ce que la promenade ouvre à ce que l’on traverse, mais convoque aussi les rêves et la mémoire.

Il suffit de suivre Antonio Munoz Molina pour vérifier à quel point cette remarque s’applique à merveille dans cet ample récit qui nous mène de Madrid à New York et de Paris à Lisbonne. 

Si la déambulation occupe l’auteur, il s’aventure avec d’autres compagnons dans les strates de la littérature qui nourrit son périple. En effet, l’auteur à lu Baudelaire et son poème, il jouit à son tour d’être seul parmi la foule, Le promeneur solitaire et pensif tire une singulière ivresse de cette universelle communion, il paraît solitaire, mais son esprit est peuplé.

Nous avançons avec Dickens, De Quincey, Poe, Pessoa et bien d’autres. Le texte vibre aussi de l’actualité immédiate, des images de la rue, de la publicité, des rumeurs du monde.

A la manière d’un artiste, il colle, assemble, juxtapose, la vie, la mort, l’obscur et la lumière. Reste à lire ce patchwork universel, ce livre monde où la littérature s’impose comme langue commune.

UN PROMENEUR SOLITAIRE DANS LA FOULE
Munoz molina antonio
Editeur : SEUIL
Collection : CADRE VERT
Date de parution : 20/08/2020
24.00 €

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *