Les souvenirs viennent à ma rencontre de Edgar Morin

Les souvenirs viennent à ma recontre
Les souvenirs viennent à ma rencontre

L’œuvre d’Edgar Morin est à lire parce qu’elle éclaire notre quotidien et notre avenir et ces souvenirs viennent nous rappeler ce qui fait notre histoire récente et la complexité humaine qu’Edgar Morin décrypte avec tant de justesse.

Les souvenirs viennent à ma rencontre de Edgar Morin

Ce livre est un fleuve. Et comme tous les fleuves il a ses affluents, ses confluents autant de voies de communication et de liens qui forment la complexité et la nature même de ce qui est vivant. C’est précisément la vie qui traverse l’œuvre d’Edgar Morin comme si son œuvre était indissociable de sa vie comme sa vie de son œuvre.
Pour justifier ce qu’il rapporte de ses liens avec les autres jusque dans des anecdotes intimes, il répond notamment à Claude Simon :

Hélas je suis de la famille de Jean Jacques Rousseau
Ceci souligne bien entendu une filiation avec l’auteur des Confessions mais aussi le fait qu’il existe une sorte de parenté dans l’écriture ne serait-ce que dans cet exercice d’autobiographie.
Il ajoute à son sujet : Parce qu’il n’a pas subi l’empreinte des idées dominantes, nous percevons ce qui s’avèrera la conduite qu’Edgar Morin adoptera durant sa vie entière et aujourd’hui encore.

La vie d’Edgar Morin est marquée par des métamorphoses, elles restent à découvrir à la lecture de cet ouvrage, on peut souligner cependant que son parcours est scellé dès sa naissance et placé sous le double signe de la vie et de la mort ce qui lui permet d’affirmer :

« Ma vie est orientée vers ce qui devait être son travail expulser cette mort et m’en nourrir »
Certaines étapes de cette vie sont connues : l’engagement dans la Résistance, son appartenance au parti communiste et sa rupture avec l’institution, son opposition à la guerre d’Algérie,  le CNRS, etc.

Ce qui transparaît à la lecture, c’est un tempérament et les goûts d’un homme pour les autres, le cinéma, les livres et son amour de l’Amour.
Son œuvre est à lire parce qu’elle éclaire notre quotidien et notre avenir et ces souvenirs viennent nous rappeler ce qui fait notre histoire récente et la complexité humaine qu’Edgar Morin décrypte avec tant de justesse.

Livres recommandés :

Les souvenirs viennent à ma rencontre, Fayard
La complexité humaine, Champs Flammarion
Vidal et les siens, Point Seuil, un ouvrage sur son père
Amour, poésie, sagesse. Point, Seuil
L’homme et la mort, Point, Seuil
Le paradigme perdu, Point Seuil
Introduction à la pensée complexe, Point Seuil
Pensée globale, Champs Flammarion
Sept savoirs nécessaires à l’éducation du futur, Point Seuil
La méthode, 2 volumes sous coffret Seuil
La méthode, 6 volumes en poche Point Seuil
La voie, Livre de poche
Vers l’abime, L’Herne
Cahier de L’Herne, Edgar Morin, dossier collectif

Les souvenirs viennent à ma rencontre
Paru le avril 2019 – 450 pages –  Fayard – 26 €

Achetez Les souvenirs viennent à ma rencontre de Edgard Morin à la librairie l’Opuscule

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *