Saturne de Sarah Chiche

Brève de lecture de Saturne de Sarah Chiche

J’ai caché le cœur de ce qui m’a faite. Depuis l’enfance, je réponds à ce panneau muet, cette ardoise brandie par mon père sur son lit de mort, ce geste ultime d’écriture. Par cet aveu, Sarah Chiche donne la trame de la première partie de son livre car comme l’astre Saturne, l’ouvrage présente une seconde face dont l’obscurité s’éclaircira au fil des pages. Ce beau texte comporte de multiples récits enchâssés, si la séparation s’impose comme un des thèmes faisant le socle du livre, séparation de la terre avec le départ de l’Algérie, séparation des êtres avec la mort du père, séparation avec la famille, la réparation est sans doute ce qui porte cette envie d’écriture. En effet Sarah Chiche après avoir fait face aux ténèbres, d’une phase dépressive à un effondrement total, a trouvé le lieu de sa réparation, celui d’où elle nous parle, le lieu de l’écriture qu’elle habite, ainsi termine-t-elle son récit laissant passer la lumière :Tout est perdu, tout est sauvé. Tout est perdu. Tout est splendide.

A lire, absolument.

Quatrième de couverture – Éditeur

Automne 1977 : Harry, trente-quatre ans, meurt dans des circonstances tragiques, laissant derrière lui sa fille de quinze mois. Avril 2019 : celle-ci rencontre une femme qui a connu Harry enfant, pendant la guerre d’Algérie. Se déploie alors le roman de ce père amoureux des étoiles, issu d’une grande lignée de médecins. Exilés d’Algérie au moment de l’indépendance, ils rebâtissent un empire médical en France. Mais les prémices du désastre se nichent au coeur même de la gloire. Harry croise la route d’une femme à la beauté incendiaire. Leur passion fera voler en éclats les reliques d’un royaume où l’argent coule à flots. À l’autre bout de cette légende noire, la personne qui a écrit ce livre raconte avec férocité et drôlerie une enfance hantée par le deuil, et dévoile comment, à l’image de son père, elle faillit être engloutie à son tour.
Roman du crépuscule d’un monde, de l’épreuve de nos deuils et d’une maladie qui fut une damnation avant
d’être une chance, Saturne est aussi une grande histoire d’amour : celle d’une enfant qui aurait dû mourir, mais
qui est devenue écrivain parce que, une nuit, elle en avait fait la promesse au fantôme de son père.

Sarah Chiche est écrivain. Elle est notamment l’auteur du roman Les Enténébrés (Seuil, 2019, prix de la Closerie des Lilas). Elle est également psychologue clinicienne et psychanalyste.

SATURNE de Sarah Chiche
Editeur : SEUIL
Date de parution : 20/08/2020
18.00 €

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *