Mes années japonaises – René de Ceccatty

Mes années japonaises
Mes années japonaises de René de Ceccatty

Brève lecture

Une parenthèse sur les libres années, carnet de songes et d’apparitions.

Comment ne pas emprunter les chemins de la littérature pour évoquer un pays lorsque l’on a consacré au livre, sa vie entière. Ainsi, l’auteur revisite ces années passées à travers les auteurs japonais qu’il a traduits. Editeur, traducteur, biographe, passeur insatiable de Soseki, Oe à Mishima et de Dante, à Pasolini, jusqu’à Edouard Louis et tant d’autres, l’auteur se livre sur son parcours, sans complaisance. Mais il prévient en incipit que le Japon est le pays du non retour, comme un amour sur lequel on ne reviendra pas.

Oui, car René de Ceccatty est un amoureux, n’a-t-il pas déjà écrit, Aimer. Seulement l’exercice de cette remémoration prend une forme particulière parce que le temps insinue un autre regard, ce que René de  Ceccatty   nomme le présent du passé. Ce présent du passé, ce sont des vies et des fantômes, des êtres aimés. Il calque apprentissage de la langue et apprentissage de la vie au gré des rencontres, le pays forme un décor embué de brumes mélancoliques, s’il n’est pas le sujet, il en porte l’habit. Plus que toutes les figures qu’il évoque, celle d’un père discret et tendre se dessine dans l’ombre de ce Japon que René abandonne.

Le père disparu, puis la mère à son tour avec ce pays lointain et aimé, constituent une mémoire inscrite, plus que jamais imprégnée de cette encre délicate traçant des idéogrammes indélébiles. C’est encore par une métaphore que l’auteur laisse une image prégnante de ces années – Les années, homonymie littéraire avec Annie Ernaux – formulant le lieu comme un vase où se substituent des contenus successifs, ne serait-ce pas ici un vase Ikebana ?

René de Ceccatty sera l’invité de l’Opuscule pour une rencontre autour du Japon avec la participation de Colette Fellous et son roman Kyoto Song

One thought on “Mes années japonaises – René de Ceccatty

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *